webleads-tracker

Landry Lefort : initiation à l’histoire de Normandie | Le groupe Corlet

Landry Lefort : initiation à l’histoire de Normandie

photo_landry_lefort

Cet éditeur caennais passionné d’Histoire et fortement attaché à sa terre normande, s’est lancé le défi de rééditer en cinq tomes « la Statistique monumentale du Calvados » d’Arcisse de Caumont datant de 1846. Le premier tome était paru en Juin 2018. Il avait alors promis que les quatre autres verraient le jour. En Janvier 2019 : pari tenu !

Landry Lefort est le fondateur et directeur des éditions de l’Athènes normande mais aussi membre de la prestigieuse Société des antiquaires de Normandie (elle-même fondée par Arcisse de Caumont).

Arcisse de Caumont, quant à lui, est le père du Régionalisme normand et de l’Archéologie médiévale. Au sein de son œuvre originale, on découvre que l’archéologue met en place toute une méthodologie pour recenser l’intégralité des monuments du département. Cette dernière est alors devenue un véritable modèle pour tous les archéologues nationaux.

Il était donc indispensable pour Landry Lefort de replacer dans l’Histoire, le travail de ce virtuose de l’archéologie et de ne pas le laisser tomber dans l’oubli. Cette réédition n’est pas un simple ouvrage historique : c’est un travail titanesque qui s’adresse à tous les passionnés d’Histoire de la Normandie. Landry Lefort a souhaité que cette collection devienne un outil pédagogique à part entière, rendant le travail d’Arcisse de Caumont accessible à tous.

Pour l’impression de ses 5 tomes, Landry Lefort nous a permis de rejoindre cette fabuleuse aventure. Il nous a fait confiance et a fait appel au savoir-faire du groupe Corlet. Landry Lefort a fait le choix de finitions particulièrement soignées : une couverture rigide, une reliure en dos carré cousu collé et la pose d’un signet. Cette collection a été pensée de telle manière que la tradition et la qualité soient au rendez-vous.
Toutefois, l’aventure de notre ambassadeur normand ne s’arrête pas là ! Il envisage de continuer à nous faire redécouvrir d’anciens auteurs ayant écrit sur l’histoire locale. Le but étant de créer une réelle passerelle entre notre société actuelle et celle qu’elle fut autrefois.