webleads-tracker

Corlet plante des arbres pour réduire son empreinte carbone | Le groupe Corlet

Corlet plante des arbres pour réduire son empreinte carbone

Le 2 décembre 2016, le groupe Corlet a financé la plantation de 1 100 arbres sur une parcelle de taillis à Neuvy-au- Houlme, près de Falaise. Il s’agissait de la première plantation de séquestration carbone dans le Calvados à l’initiative de l’association Normandie Forêver. « Ces arbres sont capables de stocker autant de CO2 que les camions et navettes du groupe ont généré en roulant en 2015, soit 148 tonnes de carbone », explique Gaël Zannetty, technicien Hygiène Sécurité Environnement du Groupe Corlet.

La question du changement climatique est au coeur de nos préoccupations. « De plus en plus d’entreprises et de collectivités établissent leur “bilan carbone“ pour identifier et réduire leurs émissions de gaz à effet de serre », explique Mathieu Fleury, directeur chargé du développement chez Biomasse Normandie, membre de Normandie Forêver. « Pour autant, une partie de ces émissions reste incompressible. L’empreinte carbone résiduelle peut ainsi être compensée en finançant un projet de séquestration carbone. » Normandie Forêver évalue les émissions générées par l’activité et propose au compensateur volontaire un investissement équivalent… en arbres.

Des parcelles en friches agricoles sont ainsi transformées en parcelles de bois d’oeuvre, qui vont stocker le CO2 atmosphérique durant leur croissance. Dans la forêt du Hameau, à Neuvy-au- Houlme, trois hectares de taillis de chêne sont en cours de reboisement grâce à la participation des entreprises Corlet, Acome, Aprime et Biomasse Normandie.

Les arbres plantés – robiniers et châtaigniers – deviennent une nouvelle ressource énergétique renouvelable.

 

www.normandieforever.org